EuropeanMigrationLaw.eu

Asile, immigration, libre circulation des personnes

Un accès unique au droit et à la politique de l'UE

> Toutes les actualités

Actualités

04.12.2019 – Fonds fiduciaire UE en réponse à la crise syrienne - 297 millions d'euros en faveur des réfugiés - Jordanie et Liban

L'UE a adopté une enveloppe de 297 millions d'euros en vue d'actions concrètes en faveur des réfugiés et des communautés locales en Jordanie et au Liban

L'Union européenne a adopté un nouveau train de mesures d'aide d'un montant de 297 millions d'euros destiné à aider les réfugiés et les communautés d'accueil en Jordanie et au Liban dans le cadre du fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne. L'UE a également décidé de prolonger le mandat du fonds fiduciaire, ce qui permettra de mettre en œuvre les projets du fonds fiduciaire jusqu'à la fin de l'année 2023.

Le commissaire au voisinage et à l'élargissement, Olivér Várhelyi, a tenu à ce sujet les propos suivants: «Le train de mesures d'aide qui vient d'être adopté apportera un soutien supplémentaire aux réfugiés et aux communautés d'accueil dans les domaines des moyens de subsistance, de la protection sociale, des soins de santé de qualité à un coût abordable, ainsi que des infrastructures de distribution d'eau et de traitement des eaux usées. Les actions entreprises au titre du fonds fiduciaire de l'UE ont contribué à apporter une aide vitale aux réfugiés fuyant la guerre en Syrie et aux pays qui les accueillent. La prolongation du fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne nous permet de continuer d'apporter notre soutien aux personnes dans le besoin et à la région dans son ensemble.»

Le train de mesures d'aide comprend les actions suivantes en faveur des réfugiés et des communautés d'accueil:

  • 45 millions d'euros en faveur du développement économique et de la stabilité sociale au Liban afin de promouvoir la croissance économique et le développement local;
  • 48 millions d'euros en faveur de l'amélioration des services publics de distribution d'eau et de traitement des eaux usées pour les communautés d'accueil locales et les populations de réfugiés syriens au Liban;
  • 70 millions d'euros en faveur de l'amélioration de l'accès des populations vulnérables du Liban à des services de soins de santé de qualité, équitables et abordables;
  • 59 millions d'euros afin de renforcer l'autonomie des réfugiés et des communautés d'accueil en Jordanie, d'œuvrer à la mise en place d'un système national de protection sociale qui soit inclusif et à la création de perspectives d'emplois décents pour les Syriens;
  • 39 millions d'euros en faveur de l'établissement d'un système intégré de gestion des déchets solides dans les camps de réfugiés syriens et les communautés avoisinantes en Jordanie, afin d'améliorer la santé et les conditions environnementales, ainsi que de créer des possibilités d'emploi;
  • 36 millions d'euros destinés à répondre aux besoins des réfugiés palestiniens en provenance de Syrie qui vivent en Jordanie et au Liban.

Le nouveau train de mesures d'aide a été adopté par le comité de gestion du fonds fiduciaire de l'UE, qui rassemble des représentants de la Commission européenne, des États membres de l'UE et de la Turquie. Parmi les observateurs au comité de gestion figurent des membres du Parlement européen ainsi que des représentants de l'Iraq, de la Jordanie, du Liban, de la Banque mondiale et du Fonds pour le redressement de la Syrie. À la suite de l'adoption de ce nouveau train de mesures d'aide, c'est plus de 1,8 milliard d'euros sous la forme d'actions concrètes dans la région, en faveur aussi bien des réfugiés que des pays d'accueil, qui ont été engagés au titre du fonds fiduciaire.

Contexte du fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne

Depuis sa création en décembre 2014, le fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne compte pour une part importante dans l'aide que l'UE apporte aux réfugiés syriens ainsi qu'aux pays voisins de la Syrie. Ce fonds renforce l'aide intégrée de l'UE en réponse à la crise et s'attache principalement à développer la résilience à long terme et l'autonomie des réfugiés syriens, tout en contribuant à alléger la pression pesant sur les communautés d'accueil et les administrations dans les pays voisins, notamment en Iraq, en Jordanie, au Liban et en Turquie.

Il sous-tend également les pactes de l'UE conclus avec la Jordanie et le Liban pour mieux les aider à faire face à la longue crise des réfugiés. Le nouveau train de mesures qui vient d'être adopté porte à un total de plus de 700 millions, de plus de 500 millions, de plus de 400 millions, et de plus de 150 millions d'euros les montants respectivement dégagés pour le Liban, la Turquie, la Jordanie et l'Iraq, et ce en cinq ans d'activité du fonds. Au total, un montant de plus de 1,8 milliard d'euros a été mobilisé (budget de l'UE et contributions de 22 États membres de l'UE et de la Turquie).

Les programmes du fonds fiduciaire soutiennent les services dans les domaines de l'éducation de base et de la protection des enfants réfugiés, la formation et l'enseignement supérieur, l'amélioration de l'accès aux soins de santé, l'amélioration de l'accès aux infrastructures de distribution d'eau et de traitement des eaux usées, ainsi que la résilience, l'autonomisation des femmes, la lutte contre les violences à caractère sexiste, ainsi que les possibilités économiques et la stabilité sociale. Le fonds peut également soutenir les personnes déplacées à l'intérieur de l'Iraq et les actions menées dans les Balkans occidentaux.

Source : Commission européenne - Communiqué de presse

Lire aussi :

> Toutes les actualités

Rubriques associées

Données et cartes

Droit et jurisprudence

×

* Requis